Sachez tout d’abord qu’un avocat, comme tout professionnel libéral, pratique des honoraires libres. C’est à dire qu’il les fixe lui même au montant qu’il souhaite. Le prix n’est donc limité que par ce que vous êtes prêt à payer…

Attention, si vous n’en faites pas une demande spécifique, l’accord sur les honoraires peut être simplement oral…

En règle général l’avocat fixe son prix en fonction du temps qu’il va passer sur votre affaire. C’est donc au temps passé. Cependant, sur des affaires classiques, il peut avoir un forfait. Enfin, plus rare encore, il existe des honoraires au résultat.

Au temps passé

Dans ce cas, les honoraires seront un multiple du nombre d’heures passé sur votre dossier par le taux horaire que vous avez négocié. Il est donc important de valider aux votre avocat ce taux, ainsi qu’un estimatif du nombre d’heures, au risque de voire la facture s’envoler…
Exemples de cas:

Au forfait

Quand votre avocat vous propose un forfait, c’est que vous lui apportez généralement un dossier standard, qu’il connaît bien et dont il sait à peu de choses près le temps qu’il passera dessus. C’est donc un total définitif, fort avantageux pour le client (pas de risques de dépassement).
Exemples de cas:
• Divorce par consentement mutuel
• Contestation d’infraction au code de la route
• Constitution de société

Au résultat

Avis à ceux qui pensent payer leur avocat sur les sommes gagnées au procès, c’est impossible en France ! La confusion vient du fait que cette procédure est courante aux USA, et donc dans les séries diffusées en France…
En réalité, ce type d’accord est interdit par la loi.
Par contre, il est possible de convenir d’un « bonus » payé en cas de réussite au procès. Les honoraires seront donc pour partie fixe (minimum) et pour partie variables.

La convention d’honoraires

Dans tous les cas, vous avez intérêt à demander lors de votre premier rendez-vous, et après négociation et accord sur le calcul des honoraires de votre avocat, une convention d’honoraires afin de fixer cet accord par écrit.

Questions fréquentes

Première consultation gratuite

Il est souvent d’usage que la première consultation soit gratuite ou offerte.
Mais ce n’est en aucun cas une règle ou une obligation. Il y a de nombreux cas où ce n’est tout simplement pas possible comme les dossiers réglés en un rendez-vous. De plus, de nombreux avocats n’offrent ce premier rendez-vous que si vous poursuivez la procédure avec eux, afin de ne pas perdre leur temps en d’innombrables premiers rendez-vous qui ne se concrétisent jamais…

Pourquoi un avocat coûte-t-il si cher ?

Les avocats supportent de nombreux frais importants :
• Loyer du cabinet
• Salaire et charges de la secrétaire
• Frais divers de représentation
• URSAFF
Bref, un avocat est comme un chef d’entreprise qui a besoin de facturer souvent plus de 10 000€ par mois avant de pouvoir se payer le premier euro. Sachant qu’il peut facturer en moyenne une centaine d’heures par mois (20 jours ouvrables x 5 heures par jour) Il n’a rien gagné s’il facture ces heures 100€. A 150€ il gagne 5000€ avant impôts et charges sociales.
On voit vite pourquoi un avocat dans une grande ville, avec des frais importants, va rapidement coûter deux fois plus cher qu’un avocat de province.
Sachez cependant que la renommée de l’avocat y est pour beaucoup, car dans ce cas c’est la loi de l’offre et de la demande qui s’applique, et plus la renommée est force, plus la demande suit, alors que l’offre reste limitée.

Quelques exemples de prix

Divorce par consentement mutuel : 220€ à 440€ par époux (selon que vous avez des biens et des enfants ou non)
Honoraires d’un avocat expert du droit automobile : de 400€ pour un simple contestation à plus de 2000€ en cour d’appel !

Pour connaître les meilleurs méthodes pour faire baisser les honoraires de votre avocat, rendez-vous sur Tarif Avocat !